Chers amis,

 

Depuis plusieurs mois, les fédérations FASM Croix-Marine et AGAPSY, à laquelle s’est joint le réseau Galaxie, ont engagé un processus de rapprochement devant aboutir à une fusion. Un comité d’alliance paritaire a été créé. Il a travaillé à la préparation d’une charte commune, puis, avec l’aide d’un cabinet juridique, de statuts, d’un règlement intérieur et d’un traité de fusion. Ces documents ont été adoptés par les instances de la
FASM Croix-Marine et d’AGAPSY, avant la tenue à Lyon, le 21 septembre, de deux assemblées générales extraordinaires qui se sont réunies de façon concomitante pour voter la fusion et donner naissance à une nouvelle fédération intitulée, « SANTE MENTALE FRANCE – Accompagner, soigner, entreprendre ».

 

Une procédure de reconnaissance d’utilité publique (dont bénéficie aujourd’hui la FASM Croix-Marine) est en cours, et dans l’attente de la validation des statuts par le ministère de l’Intérieur courant 2018, « Santé Mentale France » n’aura pas d’existence légale. Dans cette période intermédiaire, des modalités de fonctionnement transitoires ont été adoptées, afin de ne pas rompre la dynamique engagée et d’avoir dès maintenant une stratégie unifiée. Les deux bureaux se réuniront ensemble tous les mois, sous la forme d’un bureau exécutif commun ; la première réunion aura lieu le 15 octobre. Pour assurer une cohérence, le même président a été élu par les conseils d’administration des deux fédérations et les deux présidents sortants sont membres du bureau.

La création de Santé Mentale France est un acte de confiance en l’avenir. La FASM Croix-Marine et AGAPSY, qui ont une histoire et une culture différentes, poursuivent les mêmes objectifs de développement, pour les personnes confrontées à des troubles psychiques, d’une organisation, de dispositifs et de structures liant soins et insertion.

 

Dans certaines régions, les délégations locales de la FASM Croix-Marine et d’AGAPSY n’ont d’ailleurs pas attendu pour mettre en oeuvre des collaborations étroites. Il ne s’agit pas de tourner une page, mais de poursuivre, amplifier les actions que nous menons les uns et les autres, et de leur donner une plus grande résonance. Le but que nous nous sommes fixés est d’être plus nombreux et présents sur l’ensemble du territoire national, d’être plus forts, plus convaincants, pour promouvoir auprès des pour une action coordonnée en faveur des personnes présentant une souffrance ou un handicap psychiques dans les champs sanitaire, social et médico-social pouvoirs publics une politique de santé mentale à la hauteur des enjeux, tant au niveau national que local, et pour soutenir et mettre en oeuvre des projets répondant au mieux aux besoins des personnes, en liaison avec l’Unafam et les associations d’usagers. Des réseaux de professionnels ont été créés sous l’égide des deux fédérations. Les développer par une mobilisation plus importante de professionnels de la santé, du médicosocial et du social constitue un autre enjeu.

 

Sachant que nous pouvons compter sur votre engagement, nous saluons votre ténacité et votre dynamisme.

 

Bien sincèrement.